L’aéroport de Beauvais s’appuie sur Soldata Acoustic pour se positionner en précurseur dans l’indemnisation des riverains

22/12/2014

Compte tenu de la forte évolution de son activité aéroportuaire, l’aéroport Beauvais-Tillé dispose depuis 2012 d’un Plan de Gêne Sonore pour favoriser l’aide à l’insonorisation des habitations riveraines de la plateforme.

Dans le cadre d’une coopération volontariste du propriétaire (SMABT) et de l’exploitant de l’aéroport (SAGEB), une aide complémentaire a déjà été mise en place, au-delà de la taxe sur les nuisances sonores aériennes afin de couvrir la majorité des coûts d’insonorisation pour les riverains. En outre, le SMABT a proposé d’élargir la zone arrêtée par le préfet pour augmenter la protection de la population concernée. L’aéroport de Beauvais-Tillé fait ainsi figure de précurseur en la matière !

Le SMABT a fait appel à Soldata Acoustic pour proposer une méthodologie simple, innovante et robuste, puis la mettre en œuvre afin de définir une zone pertinente permettant d’atténuer « l’effet de seuil » en limite de la zone couverte par le Plan de Gêne Sonore. Dans la zone ainsi définie, qui couvre environ 320 bâtiments situés à Tillé et dans d’autres villages proches de l’aéroport, les riverains concernés auront désormais droit à une aide à l’insonorisation intégralement financée par le SMABT.

L’aide exceptionnelle du SMABT s’ajoute aux nombreuses mesures initiées par les collectivités réunies dans la région telles que l’instauration d’un couvre-feu intégral de minuit à 5 heures du matin, la mise en place des descentes continues pour les aéronefs en phase d’atterrissage, etc. Elles valent à l’aéroport de Beauvais-Tillé de présenter l’impact environnemental le plus faible de France… et aux ingénieurs de Soldata Acoustic la satisfaction d’avoir contribué efficacement à cette situation !

Témoignage de M. Jozek, Directeur du SMABT, à l’équipe Soldata Acoustic : « je vous remercie pour la qualité de l’expertise que vous avez conduite pour le compte du SMABT et en particulier pour l’attention que vous avez portée au respect des délais contraints que nous avions imposés ».